Sensor Instruments
Entwicklungs- und Vertriebs GmbH
Schlinding 11
D-94169 Thurmansbang
Telefon +49 8544 9719-0
Telefax +49 8544 9719-13
info@sensorinstruments.de

Capteurs de couleur (True Color)
Série SPECTRO-3


  

La série SPECTRO-3 est une gamme de capteurs de couleur adaptée spécifiquement pour la détection « True Color » (« Voir les couleurs comme un être humain ») et dotée d'une fréquence de commutation élevée.
 
Les appareils peuvent être exploités en mode AC ou DC, avec source de lumière intégrée ou externe. Toutefois, il est également possible de désactiver l'éclairage par un simple clic à l'aide du logiciel PC Windows®, qui sert également de contrôler la couleur et la luminosité des objets autoluminescents, par ex. les DEL, les feux arrières des voitures, les lampes halogènes ou les tubes néon.
 
Pour la série SPECTRO-3, une grande attention a été accordée à la structure compacte ainsi à un aspect aussi similaire que possible des différents types (modèle M34 ou rectangulaire), ce qui facilite le montage du capteur. Les 5 sorties numériques permettent de transmettre jusqu'à 31 couleurs. La fréquence de commutation maximale des capteurs couleur True Color des séries SPECTRO-3 (modèle M34), SPECTRO-3-CL, SPECTRO-3-MSM-DIG et SPECTRO-3-JR est typiquement de 35 kHz.
 
Les nouveaux capteurs couleur True Color des séries SPECTRO-3-SL, SPECTRO-3-ANA et SPECTRO-3-MSM-ANA complètent la gamme de produits par des types de capteurs de couleur extrêmement rapides, qui peuvent fournir des fréquences de balayage de jusqu'à 90 kHz. Ces capteurs couleur peuvent enregistrer jusqu'à 3 couleurs (ou 3 groupes de couleurs jusqu'à max. 31 couleurs). La transmission est réalisée par deux sorties numériques ou, dans le cas des modèles ANA, par trois sorties analogiques supplémentaires.
 
Outre une source de lumière blanche ultralumineuse, nous proposons aussi une puissante source de lumière UV qui permet de différencier sans problèmes la couleur et la luminosité des couleurs même fluorescentes. Les différentes lentilles additionnelles servent à atteindre des distances de travail d'env. 0,2 mm à 500 mm pour des plages de détection d'approximativement Ø 0,5 mm à Ø 100 mm. L'utilisation de la version à fibre optique permet une exploitation en zone Ex.

► Informations relatives au choix du type
► Principe de mesure de SPECTRO-3, SPECTRO-3-CL, SPECTRO-3-JR
     avec logiciel PC Windows® SPECTRO3-Scope

► Principe de mesure SPECTRO-3-ANA
     avec logiciel PC Windows® SPECTRO3-ANA-Scope

► Principe de mesure SPECTRO-3-MSM-ANA
     avec logiciel PC Windows® SPECTRO3-MSM-ANA-Scope
► Principe de mesure SPECTRO-3-MSM-DIG
     avec logiciel PC Windows® SPECTRO3-MSM-DIG-Scope 

► Principe de mesure SPECTRO-3-SL
     avec logiciel PC Windows® SPECTRO3-SL-Scope

► Principe de mesure SPECTRO-3-SLE
     avec logiciel PC Windows® SPECTRO3-SLE-Scope

► Principe de mesure SPECTRO-3-SLA
     avec SPECTRO3-SLA-Scope

► Paramétrage confortable et rapide
     avec logiciel PC Windows® SPECTRO3-COMFORT-Scope




Informations relatives au choix du type


COF (optiques émetteurs et récepteurs à foyers communs)
Détection rapide des couleurs des petits objets
Les capteurs à foyer commun de la série SPECTRO-3-COF projettent un spot de lumière blanche d'un diamètre d'env. 1 mm à 8 mm ou de dimensions de 4 mm x 0,7 mm sur l'objet à détecter. L'optique émetteur est disposé au centre de l'optique récepteur, ce qui confère une structure très compacte au capteur. De ce fait, il est possible de détecter avec précision et rapidité des petits objets tels que des repères couleur ou des conducteurs sur une grande distance.

DIF (lumière diffuse grâce à un diffuseur volumique)
Suppression de l'effet de brillance par un éclairage diffus

Ce type de capteur a été développé spécialement pour les applications pour lesquelles la suppression de la réflexion directe est nécessaire dans le cadre du contrôle de couleur. Sur les types de capteurs de couleur DIF, l'intégration d'un diffuseur volumique fournit un effet de diffusion optimal. Seule la lumière à réflexion diffuse atteint le récepteur. Le comportement de brillance d'un objet de mesure n'influence donc pas le résultat des mesures.

–DIL (lumière diffuse grâce à un diffuseur de surface)
Le contrôle des couleurs sur des surfaces structurées et irrégulières
Sur de nombreux objets devant faire l'objet d'un contrôle de couleur, des surfaces irrégulières génèrent des problèmes lors de la détermination de la couleur. Ainsi, une surface structurée provoque des variations de brillance. Les capteurs de couleurs classiques atteignent alors leurs limites, puisque la couleur est perçue avec une intensité variable, en fonction du degré de brillance.
La couleur réelle est éclaircie ou « adoucie » par la réflexion directe qui dépend du degré de brillance de la surface. Sur les capteurs de couleur de la série SPECTRO-3-DIL, l'éclairage diffus assure une réduction considérable de l'effet de brillance. De plus, la plage de détection étendue (env. 10 mm à 30 mm) est intégrée visuellement par des variations structurelles et la couleur est détectée de manière stable et fiable. En outre, le détecteur de couleur True Color (« Voir les couleurs comme l'être humain ») ainsi que le logiciel d'analyse (« Evaluer les couleurs comme l'être humain ») garantissent que même les variations de couleur les plus minimes des objets puissent être détectés avec certitude.

–FCL (lumière orientée à l'aide d'une vitre en verre cristal)
Détection sûre et rapide des couleurs depuis une grande distance
La série SPECTRO-3-FCL permet la différenciation d'objets par couleurs sur une grande distance. En fonction du modèle et de l'objet, une distance de jusqu'à 500 mm peut être réalisée. La série FCL dispose entre autres de DEL à lumière blanche ultralumineux, ainsi que d'une puce True Color, qui perçoit les couleurs comme l'œil humain. Jusqu'à 31 couleurs peuvent être enregistrées. Le capteur décide de la couleur de référence qui se rapproche au mieux de la couleur réelle de l'objet (interprétation des couleurs comme l'être humain).
Les capteurs de cette série sont parfaits pour différencier entre les objets brillants et mats d'une même couleur (par ex. un objet avec ou sans film transparent). 

–POL (lumière polarisante par filtre de polarisation)
Le contrôle de la couleur des objets brillants

La détection sûre de la couleur des objets brillants est généralement très difficile dans la pratique, puisque l'information de couleur en soi se mélange à la réflexion directe provoquée par l'effet de brillance. Les couleurs vives deviennent alors « douces ». Le filtre de polarisation intégré au capteur de couleur SPECTRO-3-POL empêche la réflexion directe. La couleur réelle apparait clairement et peut être décelée sans faille. Les surfaces miroitantes telles que les peintures ultrabrillantes sur les éléments automobiles peuvent être détectées avec une certitude absolue. 

–UV (utilisation de DEL UV)
Détection rapide des couleurs des objets fluorescents
Outre la luminosité, le capteur de luminescence des couleurs de la série SPECTRO-3-UV est également capable de différencier les couleurs. Les objets fluorescents peuvent être enregistrés soit à l'aide du logiciel PC Windows® SPECTRO3-Scope, soit au moyen de la touche d'apprentissage intégrée au capteur ou via l'entrée numérique IN0. La fréquence de balayage de 35 kHz permet aussi la détection et la reconnaissance de repères fluorescents se déplaçant rapidement.

–FIO (branchement d'une fibre optique au boîtier du capteur)
Contrôle de la couleur même pour les tâches complexes grâce à des applications souples
La série FIO est certainement la série de capteurs de couleur la plus polyvalente. Plus de 50 variantes de sondes pour le mode par transmission ou par réflexion sont disponibles au choix, mais aussi presque 70 différentes lentilles additionnelles (Frontends). La plage dynamique peut être étendue considérablement à l'aide d'une source lumineuse externe. Grâce à l'utilisation de fibres optiques, cette série est utilisée aussi dans les zones Ex.

• Mesures de couleur des objets autoluminescents avec le SPECTRO-3-FIO. En combinaison avec une fibre optique à réflexion et une lentille d'absorption de neutre, le SPECTRO-3-FIO permet le contrôle de la couleur de différents objets autoluminescents.

• Détection de repères couleur fluorescents avec le SPECTRO-3-FIO-UV. En combinaison avec une source de lumière UV ultralumineuse SPECTRO-3-ELS-UV, le module d'analyse SPECTRO-3-FI-UV permet de détecter très rapidement les repères couleur fluorescents. Le capteur ne détecte pas seulement la luminosité du repère fluorescent, mais aussi sa couleur.

45°/0°
Il y a, comme pour les types –POL, une suppression massive de brillance au niveau de ces types. La réflexion directe en direction du récepteur est cependant évitée grâce au fait que les LED disposées en forme d’anneau émettent en-dessous de 45° par rapport à la lumière verticale, tandis que le récepteur est orienté en-dessous de 0° par rapport à la verticale, vers la surface de contrôle. On évite une réflexion directe en direction du récepteur lors du contrôle de la couleur ou de la mesure de la couleur d’objets plats disposés à la verticale par rapport à l’axe optique du récepteur. Les types –45°/0° sont utilisés en priorité dans le cas de peintures haute brillance et de peintures métalliques (peinture automobile, vernis pour meubles, etc.), du fait que les types –POL sont plutôt inadaptés au contrôle de peintures métalliques. Les films transparents peuvent être contrôlés en recourant à un carreau blanc qui est placé sur la face opposée du film.

SLU
Dans le cas des types –SLU, l’unité d’éclairage a été placée dans un boîtier séparé, ce qui permet de réaliser des mesures de lumière transmise (réflexion directe). On dispose à cette occasion de sources de lumière diffuses ainsi que de sources de lumière dirigées. Ces types permettent par exemple de mesurer la couleur de verre plat en transmission ainsi que le revêtement de verre flottant en mode de lumière réfléchie.
 
SA et BA
Au niveau des récepteurs –SLU, il existe une version ayant une petite ouverture de diaphragme (–SA) et une version pourvue d’une lentille convergente (–BA) disposée devant le détecteur de couleur. Si le signal est faible, il faut préférer le type –BA. Si, en revanche, seule une petite zone d’angle peut être observée en cas de réflexion directe en disposition en V, il vaut mieux prendre le type –SA.
 
MSM-ANA
Les types -MSM-ANA constituent la gamme des capteurs de couleur mesurant SPECTRO-3 avec trois sorties analogiques (pour X,Y,Z et les valeurs d’espace coloré), ainsi que deux sorties numériques (pour l’apprentissage au max. de trois triplés d’espace coloré, en recourant à dE en tant que valeur de tolérance, ou dL* et da*b* en tant que valeurs de tolérance). Ces types permettent une mesure de couleur L*a*b* , L*u*v* , L*u'v' , x,y,Y , X,Y,Z et L*C*h*.

MSM-DIG
Les types -MSM-DIG constituent la gamme des capteurs de couleur mesurant SPECTRO-3 avec cinq sorties numériques (pour l’apprentissage au max. de 31 triplés d’espace coloré, en recourant à dE en tant que valeur de tolérance, ou dL* et da*b* en tant que valeurs de tolérance). Ces types permettent une mesure de couleur L*a*b* , L*u*v* , L*u'v' , x,y,Y , X,Y,Z et L*C*h*.
 
XL
Dans le cas des types –FIO-XL, on utilise des fibres optiques ayant une grande section de fibre optique (5 mm, 6 mm et 8 mm de diamètre), qui permettent de réaliser des systèmes avec une longueur de fibre optique allant jusqu’à 15 m.
 
ANA
Outre les capteurs SPECTRO-3 à sorties numériques, il existe également une série avec des sorties analogiques. Les trois sorties analogiques à disposition (0V … +10V) permettent de sortir à la fois les valeurs brutes de couleur R,G,B et les valeurs de couleur s,i,M, x,y,INT, L*a*b*, L*u*v*, X,Y,Z, x,y,Y et  L*C*h*.


Principe de mesure de SPECTRO-3, SPECTRO-3-CL, SPECTRO-3-JR
avec SPECTRO3-Scope (logiciel PC Windows®)


L'enregistrement des signaux avec le capteur SPECTRO-3 est très flexible. Le capteur peut par ex. est utilisé en mode AC (mode de lumière alternante). Le capteur est insensible aux lumières externes. Ces capteurs permettent le réglage d'un mode à lumière constante (mode DC). Le capteur est ultra-rapide. Une fréquence de balayage de jusqu'à 35 kHz est obtenue. Une fonction OFF désactive la source de lumière intégrée du capteur et commute en mode DC, dans lequel le capteur est capable de reconnaitre les objets « autoluminescents ». En mode PULSE, des surfaces extrêmement sombres peuvent être détectées sans failles. Le réglage continu de la source de lumière intégrée ainsi que l'amplification sélectionnable du signal du récepteur et une fonction INTEGRAL permettent de régler la capteur pour quasiment toutes les surfaces et tous les objets autoluminescents.
 
Si l'éclairage intégré du capteur de couleur SPECTRO-3 est activé, le capteur détecte les rayonnement diffus réfléchi par l'objet de la mesure. Comme source de lumière, le capteur de couleur SPECTRO-3 est équipé d'une DEL à lumière blanche avec puissance d'émission réglable. Comme récepteur, un récepteur triple intégré est utilisé pour la fraction rouge, verte et bleue de la lumière réfléchie par l'objet à mesurer ou de la lumière émise par l'objet autoluminescent lui-même.

Le capteur SPECTRO-3 peut mémoriser jusqu'à 31 couleurs. Des tolérances peuvent être attribuées à chaque couleur enregistrée. Dans le mode « X Y INT - 2D » ou « s i M - 2D », les tolérances représentent un cylindre de couleur dans l'espace. Dans le mode « X Y INT - 3D » ou « s i M - 3D », la tolérance représente une sphère de couleur dans l'espace. L'analyse des couleurs selon siM repose sur la méthode de calcul Lab. Tous les modes peuvent être utilisés en combinaison avec d'autres modes de fonctionnement, notamment « FIRST HIT » et « BEST HIT ». La présentation des données brutes est réalisée avec une résolution à 12 bits.

Une des fonctions spéciales du capteur est son aptitude à pouvoir mémoriser deux jeux de paramètres totalement indépendants. L'entrée IN0 permet d'indiquer au capteur le jeu de paramètres à utiliser.
 
La détection de couleur fonctionne en continu, mais elle peut aussi être démarrée par un signal déclencheur de l'API. La couleur respectivement détectée est soit transmise comme code binaire depuis les 5 sorties numériques, soit transmise directement vers les sorties si la détection se limite à 5 couleurs maximum. Simultanément, le code couleur détecté s'affiche à l'aide de 5 DEL sur le boîtier du SPECTRO-3. [Veuillez noter : La visualisation par DEL n'est pas disponible sur les types SPECTRO-3-...-JR.]

Une touche TEACH disposée sur le boîtier du capteur permet d'« apprendre » au capteur couleur jusqu'à 31 couleurs différentes. A cet effet, il convient de régler le mode d'analyse correspondant sur le logiciel. La touche TEACH est en circuit parallèle à l'entrée IN0 (tresse verte du câble cab-las8/API). [Veuillez noter : La touche TEACH n'est pas disponible sur les types SPECTRO-3-...-JR.]

L'interface RS232 sert à l'échange de paramètres et de valeurs de mesure entre le PC et le capteur de couleurSPECTRO-3. Tous les paramètres de détection de couleur peuvent être enregistrés via l'interface sérielle RS232 dans l'EEPROM non volatil du capteur de couleur  SPECTRO-3. Après le paramétrage, le capteur de couleur fonctionne en mode STAND-ALONE sans PC avec les paramètres actuels.

Les capteurs de la série SPECTRO-3 peuvent être calibrés (ajustage de la lumière blanche). L'ajustage peut être réalisé par rapport une surface blanche quelconque. Alternativement, un tableau ColorCheckerTM est également disponible. Celle-ci est dotée de 24 champs de couleurs selon la NORME CIE. L'ajustage de la lumière blanche ou calibrage peut être réalisé à l'aide d'un des champs blancs.
 
Sur les capteurs de couleur SPECTRO-3-...-UV, la source de lumière utilisée pour l'excitation du repère luminescent est une DEL UV (375 nm ou 365 nm lors de l'utilisation d'un module d'éclairage UV externe SPECTRO-ELS-UV) à puissance d'émission réglable. Ces capteurs UV peuvent être réglés à la perfection pour chaque colorant luminescent excitable dans la plage UV à ondes longues (365 nm ou 375 nm). Les capteurs de la série SPECTRO-3-...-UV peuvent être également calibrés. Similaire à l'ajustage de la lumière blanche des capteurs de couleur, l'ajustage du SPECTRO-3-...-UV peut être réalisé par rapport à un repère couleur luminescent quelconque.
 

Principe de mesure SPECTRO-3-ANA
avec SPECTRO3-ANA-Scope (logiciel PC Windows®)


L'enregistrement des signaux avec le capteur SPECTRO-3-ANA est très flexible. Le capteur peut par ex. est utilisé en mode AC (mode de lumière alternante). Le capteur est insensible aux lumières externes. Ces capteurs permettent le réglage d'un mode à lumière constante (mode DC). Le capteur est ultra-rapide. Une fonction OFF désactive la source de lumière intégrée du capteur et commute en mode DC, dans lequel le capteur est capable de reconnaitre les objets « autoluminescents ». Le réglage continu de la source de lumière intégrée ainsi que l'amplification sélectionnable du signal du récepteur et une fonction INTEGRAL permettent de régler la capteur pour quasiment toutes les surfaces et tous les objets autoluminescents.
 
Si l'éclairage intégré du capteur de couleur SPECTRO-3-ANA est activé, le capteur détecte les rayonnement diffus réfléchi par l'objet de la mesure. Comme source de lumière, le capteur de couleur SPECTRO-3-ANA est équipé d'une DEL à lumière blanche avec puissance d'émission réglable. Comme récepteur, un récepteur triple intégré est utilisé pour la fraction rouge, verte et bleue de la lumière réfléchie par l'objet à mesurer ou de la lumière émise par l'objet autoluminescent lui-même.

Le capteur SPECTRO-3-ANA peut mémoriser jusqu'à 3 couleurs. Des tolérances peuvent être attribuées à chaque couleur enregistrée. Dans le mode « X Y INT - 2D » ou « s i M - 2D », les tolérances représentent un cylindre de couleur dans l'espace. Dans le mode « X Y INT - 3D » ou « s i M - 3D », la tolérance représente une sphère de couleur dans l'espace. L'analyse des couleurs selon siM repose sur la méthode de calcul Lab. Tous les modes peuvent être utilisés en combinaison avec d'autres modes de fonctionnement, notamment « FIRST HIT » et « BEST HIT ». La présentation des données brutes est réalisée avec une résolution à 12 bits.

Une des fonctions spéciales du capteur est son aptitude à pouvoir mémoriser deux jeux de paramètres totalement indépendants. L'entrée IN0 permet d'indiquer au capteur le jeu de paramètres à utiliser.
 
La détection de couleur fonctionne en continu, mais elle peut aussi être démarrée par un signal déclencheur de l'API. La couleur respectivement détectée est soit transmise comme code binaire depuis les 2 sorties numériques, soit transmise directement vers les sorties si la détection se limite à 2 couleurs maximum. Outre les deux sorties numériques, ils sont également équipés de 3 sorties analogiques. Au choix, les fractions de rouge, vert, bleu ou les coordonnées de couleur calculées (X, Y, INT ou s, i, M) sont transmises entre 0 et 10 V.
 
Sur l'entrée IN0 (tresse verte du câble cab-las8/API), le capteur de couleur peut mémoriser jusqu'à 3 couleurs (31 en mode groupé).  A cet effet, il convient de régler le mode d'analyse correspondant sur le logiciel.
 
L'interface RS232 sert à l'échange de paramètres et de valeurs de mesure entre le PC et le capteur de couleurSPECTRO-3-ANA. Tous les paramètres de détection de couleur peuvent être enregistrés via l'interface sérielle RS232 dans l'EEPROM non volatil du capteur de couleur  SPECTRO-3-ANA. Après le paramétrage, le capteur de couleur fonctionne en mode STAND-ALONE sans PC avec les paramètres actuels.

Les capteurs de la série SPECTRO-3-ANA peuvent être calibrés (ajustage de la lumière blanche). L'ajustage peut être réalisé par rapport une surface blanche quelconque. Alternativement, un tableau ColorCheckerTM est également disponible. Celle-ci est dotée de 24 champs de couleurs selon la NORME CIE. L'ajustage de la lumière blanche ou calibrage peut être réalisé à l'aide d'un des champs blancs.
 
Sur les capteurs de couleur SPECTRO-3-UV-ANA, la source de lumière utilisée pour l'excitation du repère luminescent est une DEL UV (375 nm) à puissance d'émission réglable. Ces capteurs UV peuvent être réglés à la perfection pour chaque colorant luminescent excitable dans la plage UV à ondes longues. Les capteurs de la série SPECTRO-3-UV-ANA peuvent être également calibrés. Similaire à l'ajustage de la lumière blanche des capteurs de couleur, l'ajustage du SPECTRO-3-UV-ANA peut être réalisé par rapport à un repère couleur luminescent quelconque.
 

Principe de mesure SPECTRO-3-MSM-ANA
avec SPECTRO3-MSM-ANA-Scope (logiciel PC Windows®)


L'enregistrement des signaux avec le capteur SPECTRO-3-MSM-ANA est très flexible. Le capteur peut par ex. est utilisé en mode AC (mode de lumière alternante). Le capteur est insensible aux lumières externes. Ces capteurs permettent le réglage d'un mode à lumière constante (mode DC). Le capteur est ultra-rapide. Une fonction OFF désactive la source de lumière intégrée du capteur et commute en mode DC, dans lequel le capteur est capable de reconnaitre les objets « autoluminescents ». Le réglage continu de la source de lumière intégrée ainsi que l'amplification sélectionnable du signal du récepteur et une fonction INTEGRAL permettent de régler la capteur pour quasiment toutes les surfaces et tous les objets autoluminescents.
 
Si l'éclairage intégré du capteur de couleur SPECTRO3-MSM-ANA est activé, le capteur détecte les rayonnement diffus réfléchi par l'objet de la mesure. Comme source de lumière, le capteur de couleur SPECTRO3-MSM-ANA est équipé d'une DEL à lumière blanche avec puissance d'émission réglable. Comme récepteur, un récepteur triple intégré est utilisé pour la fraction rouge, verte et bleue de la lumière réfléchie par l'objet à mesurer ou de la lumière émise par l'objet autoluminescent lui-même.

Le capteur SPECTRO3-MSM-ANA peut mémoriser jusqu'à 3 couleurs. Des tolérances peuvent être attribuées à chaque couleur enregistrée. Dans le mode « X Y INT - 2D » ou « s i M - 2D », les tolérances représentent un cylindre de couleur dans l'espace. Dans le mode « X Y INT - 3D » ou « s i M - 3D », la tolérance représente une sphère de couleur dans l'espace. L'analyse des couleurs selon siM repose sur la méthode de calcul Lab. Tous les modes peuvent être utilisés en combinaison avec d'autres modes de fonctionnement, notamment « FIRST HIT » et « BEST HIT ». La présentation des données brutes est réalisée avec une résolution à 12 bits.

Une des fonctions spéciales du capteur est son aptitude à pouvoir mémoriser deux jeux de paramètres totalement indépendants. L'entrée IN0 permet d'indiquer au capteur le jeu de paramètres à utiliser.
 
La détection de couleur fonctionne en continu, mais elle peut aussi être démarrée par un signal déclencheur de l'API. La couleur respectivement détectée est soit transmise comme code binaire depuis les 2 sorties numériques, soit transmise directement vers les sorties si la détection se limite à 2 couleurs maximum. Outre les deux sorties numériques, ils sont également équipés de 3 sorties analogiques. Au choix, les fractions de rouge, vert, bleu ou les coordonnées de couleur calculées (X, Y, INT ou s, i, M) sont transmises entre 0 et 10 V.
 
Sur l'entrée IN0 (tresse verte du câble cab-las8/API), le capteur de couleur peut mémoriser jusqu'à 3 couleurs (31 en mode groupé).  A cet effet, il convient de régler le mode d'analyse correspondant sur le logiciel.
 
L'interface RS232 sert à l'échange de paramètres et de valeurs de mesure entre le PC et le capteur de couleurSPECTRO3-MSM-ANA. Tous les paramètres de détection de couleur peuvent être enregistrés via l'interface sérielle RS232 dans l'EEPROM non volatil du capteur de couleur  SPECTRO3-MSM-ANA. Après le paramétrage, le capteur de couleur fonctionne en mode STAND-ALONE sans PC avec les paramètres actuels.

Les capteurs de la série SPECTRO3-MSM-ANA peuvent être calibrés (ajustage de la lumière blanche). L'ajustage peut être réalisé par rapport une surface blanche quelconque. Alternativement, un tableau ColorCheckerTM est également disponible. Celle-ci est dotée de 24 champs de couleurs selon la NORME CIE. L'ajustage de la lumière blanche ou calibrage peut être réalisé à l'aide d'un des champs blancs.


Principe de mesure SPECTRO-3-MSM-DIG
avec SPECTRO3-MSM-DIG-Scope (logiciel PC Windows®)

L’enregistrement du signal avec le SPECTRO-3-MSM-DIG est très souple. Le capteur peut par exemple fonctionner dans le mode lumière alternative (mode AC). Le capteur est ici indépendant des lumières étrangères. Un mode de lumière continue (mode DC) peut également être réglé. Le capteur est ici extrêmement rapide. La possibilité de réglage en continu de la source lumineuse intégrée, une amplification pouvant être  sélectionnée du signal de récepteur et une fonction INTEGRAL permettent un réglage du capteur sur presque n’importe quelle surface ou chaque « lampes auto-éclairantes ».
 
Si l’éclairage intégré du capteur de couleur SPECTRO-3-MSM-DIG, le capteur détecte le rayonnement reflétée de manière diffuse sur l’objet de mesure. On utilise, en tant que source de lumière sur le capteur de couleur SPECTRO-3-MSM-DIG, des LED blanches chaudes ainsi que des LED bleues (et pour les types VISUV en outre des LED UV ) à puissance d’émission réglable. Un récepteur triple intégré pour la part rouge, verte et bleue de la lumière réfléchie par l’objet de mesure ou de la lumière émise par la « lampe auto-éclairante » est utilisée comme récepteur.
 
Les capteurs de couleurs de la série SPECTRO-3-MSM-DIG peuvent « apprendre » jusqu’à 31 couleurs, qui sont directement sorties sur les sorties et jusqu’à 64 couleurs qui sont sorties via une formation de groupe. Des tolérances peuvent être attribuées à chaque couleur apprise. L’évaluation des couleurs apprises se fait selon le mode « FIRST HIT » ou « BEST HIT ». Dans ce cadre, la première concordance dans le tableau d’apprentissage est sortie pour « FIRST HIT », et pour « BEST HIT » la meilleure concordance de la table d’apprentissage. La représentation des données brutes est réalisée avec une résolution 12 Bit.
 
La détection de couleur fonctionne de façon continue, ou bien elle est démarrée par un signal de déclenchement API externe. La couleur détectée à chaque fois est disponible soit en tant que code binaire sur les 5 sorties numériques ou bien peut être directement émises sur les sorties, s’il s’agit seulement de détecter jusqu’à 5 couleurs. Le code de couleur reconnu est simultanément visualisé à l’aide de 5 LED sur le boîtier du SPECTRO-3-MSM-DIG. [Veuillez noter : la visualisation via les LED est indisponible dans le cas des SPECTRO-3-JR-MSM-DIG et SPECTRO-3-MSM-DIG-VIS ou types VISUV]
Jusqu’à 31 couleurs (64 couleurs max. en mode de groupe) peuvent être apprises via la touche TEACH disposée sur le boîtier du capteur. Il faut à cet effet régler le mode d’évaluation correspondant par logiciel. La touche TEACH est commutée parallèlement à l’entrée IN0 (fil vert sur le câble cab-las8/API). [Veuillez noter : la touche TEACH est indisponible dans le cas des SPECTRO-3-JR-MSM-DIG et SPECTRO-3-MSM-DIG-VIS ou types VISUV]
Les paramètres et les valeurs de mesure peuvent être échangés entre le PC et le capteur de couleur SPECTRO3-MSM-DIG via le port RS232. L’ensemble des paramètres permettant de détecter les couleurs peuvent être mémorisés dans la mémoire non volatile EEPROM du capteur de couleur SPECTRO3-MSM-DIG par l’intermédiaire du port série RS232. Une fois le paramétrage réalisé, le capteur de couleur fonctionne en mode STAND-ALONE, avec les paramètres actuels sans PC.
 
Si une mise à jour de Firmware devait s’avérer nécessaire, cette dernière peut être réalisée très simplement via un port RS232, y compris quand le système de capteur est monté (à voir annexe « Firmwareupdate via Software FirmwareLoader »).
 
Les capteurs de la série SPECTRO-3-MSM-DIG peuvent être calibrés. L’égalisation peut à cette occasion avoir lieu sur n’importe quelle surface dont les coordonnées de couleur sont connues. On dispose, à titre d’alternative, d’une table ColorCheckerTM. Cette dernière dispose de 24 champs de couleur de la NORME CIE, avec lesquels le calibrage peut être effectué.
 

Principe de mesure SPECTRO-3-SL
avec SPECTRO3-SL-Scope (logiciel PC Windows®)


L'enregistrement des signaux avec le capteur SPECTRO-3-SL est très flexible. Le capteur peut par ex. est utilisé en mode AC (mode de lumière alternante). Le capteur est insensible aux lumières externes. Ces capteurs permettent le réglage d'un mode à lumière constante (mode DC). Le capteur est ultra-rapide. Une fonction OFF désactive la source de lumière intégrée du capteur et commute en mode DC, dans lequel le capteur est capable de reconnaitre les objets « autoluminescents ». Le réglage continu de la source de lumière intégrée ainsi que l'amplification sélectionnable du signal du récepteur et une fonction INTEGRAL permettent de régler la capteur pour quasiment toutes les surfaces et tous les objets autoluminescents.
 
Si l'éclairage intégré du capteur de couleur SPECTRO-3-SL est activé, le capteur détecte les rayonnement diffus réfléchi par l'objet de la mesure. Comme source de lumière, le capteur de couleur SPECTRO-3-SL est équipé d'une DEL à lumière blanche avec puissance d'émission réglable. Comme récepteur, un récepteur triple intégré est utilisé pour la fraction rouge, verte et bleue de la lumière réfléchie par l'objet à mesurer ou de la lumière émise par l'objet autoluminescent lui-même.

Le capteur SPECTRO-3-SL peut mémoriser jusqu'à 3 couleurs. Des tolérances peuvent être attribuées à chaque couleur enregistrée. Dans le mode « X Y INT - 2D » ou « s i M - 2D », les tolérances représentent un cylindre de couleur dans l'espace. Dans le mode « X Y INT - 3D » ou « s i M - 3D », la tolérance représente une sphère de couleur dans l'espace. L'analyse des couleurs selon siM repose sur la méthode de calcul Lab. Tous les modes peuvent être utilisés en combinaison avec d'autres modes de fonctionnement, notamment « FIRST HIT » et « BEST HIT ». La présentation des données brutes est réalisée avec une résolution à 12 bits.

Une des fonctions spéciales du capteur est son aptitude à pouvoir mémoriser deux jeux de paramètres totalement indépendants. L'entrée IN0 (touche du boîtier) permet d'indiquer au capteur le jeu de paramètres à utiliser.
  
La détection de couleur fonctionne en continu, mais elle peut aussi être démarrée par un signal déclencheur de l'API. La couleur respectivement détectée est soit transmise comme code binaire depuis les 2 sorties numériques, soit transmise directement vers les sorties si la détection se limite à 2 couleurs maximum.

Sur l'entrée IN0 (touche du boîtier), le capteur de couleur peut mémoriser jusqu'à 3 couleurs (31 en mode groupé). k A cet effet, il convient de régler le mode d'analyse correspondant sur le logiciel.
 
L'interface RS232 sert à l'échange de paramètres et de valeurs de mesure entre le PC et le capteur de couleur SPECTRO-3-SL. Tous les paramètres de détection de couleur peuvent être enregistrés via l'interface sérielle RS232 dans l'EEPROM non volatil du capteur de couleur SPECTRO-3-SL. Après le paramétrage, le capteur de couleur fonctionne en mode STAND-ALONE sans PC avec les paramètres actuels.

Les capteurs de la série SPECTRO-3-SL peuvent être calibrés (ajustage de la lumière blanche). L'ajustage peut être réalisé par rapport une surface blanche quelconque. Alternativement, un tableau ColorCheckerTM est également disponible. Celle-ci est dotée de 24 champs de couleurs selon la NORME CIE. L'ajustage de la lumière blanche ou calibrage peut être réalisé à l'aide d'un des champs blancs, gris ou noirs.


Principe de mesure SPECTRO-3-SLE
avec SPECTRO3-SLE-Scope (logiciel PC Windows®)

L’enregistrement du signal avec le SPECTRO-3-...-SLE est très souple. Le capteur peut par exemple fonctionner dans le mode lumière alternative (mode AC). Le capteur est ici indépendant des lumières étrangères. Un mode de lumière continue (mode DC) peut également être réglé. Le capteur est ici extrêmement rapide. Une fonction OFF désactive la source de lumière intégrée sur le capteur et passe en mode DC, le capteur peut alors détecter ce qu’on appelle des « lampes auto-éclairantes ». La possibilité de réglage en continu de la source lumineuse intégrée, une amplification pouvant être sélectionnée du signal de récepteur et une fonction INTEGRAL permettent un réglage du capteur sur presque n’importe quelle surface ou chaque « lampes auto-éclairantes ».
 
Si l’éclairage intégré du capteur de couleur SPECTRO-3-...-SLE, le capteur détecte le rayonnement reflétée de manière diffuse sur l’objet de mesure. Une LED à lumière blanche et à puissance d’émission réglable est utilisée en tant que source lumineuse sur le capteur de couleur SPECTRO-3-...-SLAE Un récepteur triple intégré pour la part rouge, verte et bleue de la lumière réfléchie par l’objet de mesure ou de la lumière émise par la « lampe auto-éclairante » est utilisée comme récepteur.
 
Dans le cas des capteurs de couleurs SPECTRO-3-UV-SLE (ou SPECTRO-3-FIO-UV-SLE), on utilise en tant que source lumineuse une UV-LED (375 nm) à puissance d’émission réglable pour la stimulation de la marque luminescente. Un récepteur triple intégré pour la part rouge, verte et bleue de la lumière visible émise par le marquage de luminescence sert de récepteur. L’amplification du récepteur peut être réglée en 8 étapes. Cela permet de régler de façon optimale le capteur sur presque tous les colorants luminescents pouvant être stimulés dans la plage UV ondes longues (375 nm).
 
Les capteurs de couleurs de la série SPECTRO-3-SLE peuvent « apprendre » jusqu’à 31 couleurs, qui sont directement sorties sur les sorties et jusqu’à 64 couleurs qui sont sorties via une formation de groupe. Des tolérances peuvent être attribuées à chaque couleur apprise. En mode « X Y INT - 2D » ou « s i M - 2D », les tolérances forment un cylindre de couleurs dans l’espace. En mode « X Y INT - 2D » ou « s i M - 2D », les tolérances forment une sphère de couleurs dans l’espace. L’évaluation de la couleur d’après siM s’inspire de la méthode de calcul Lab. Tous les modes peuvent être utilisés en liaison avec plusieurs modes de service, entre autres « FIRST HIT » et « BEST HIT ». La représentation des données brutes est réalisée avec une résolution 12 Bit.
 
Une fonctionnalité particulière est que deux jeux de paramètres entièrement indépendants l’un de l’autre peuvent être appris au capteur. Avec l’entrée IN0, on communique au capteur le jeu de paramètres avec lequel il faut travailler.
 
La détection de couleur fonctionne de façon continue, ou bien elle est démarrée par un signal de déclenchement API externe.
 
La couleur détectée à chaque fois est disponible soit en tant que code binaire sur les 5 sorties numériques ou bien peut être directement émises sur les sorties, s’il s’agit seulement de détecter jusqu’à 5 couleurs.
 
Jusqu’à 31 couleurs (64 couleurs max. en mode de groupe) peuvent être apprises via l’entrée IN0. Il faut à cet effet régler le mode d’évaluation correspondant par logiciel.
 
Les paramètres et les valeurs de mesure peuvent être échangés entre le PC et le capteur de couleur SPECTRO-3-...-SLE via le port RS232. L’ensemble des paramètres permettant de détecter les couleurs peuvent être mémorisés dans la mémoire non volatile EEPROM du capteur de couleur SPECTRO-3-...-SLE par l’intermédiaire du port série RS232. Une fois le paramétrage réalisé, le capteur de couleur fonctionne en mode STAND-ALONE, avec les paramètres actuels sans PC.
 
Les capteurs de la série SPECTRO-3-...-SLE peuvent être calibrés (égalisation de la lumière blanche). L’égalisation peut ici avoir lieu sur n’importe quelle surface blanche. On dispose, à titre d’alternative, d’une table ColorCheckerTM. Celle-ci dispose de 24 champs de couleur d’après la norme CIE-NORM. L’égalisation ou la calibration de la lumière blanche peut avoir lieu sur un des champs blancs, gris ou noirs.
 
Les capteurs de couleur UV SPECTRO-3-UV-SLE et SPECTRO-3-FIO-UV-SLE peuvent également être calibrés. De façon analogue à l’égalisation de la lumière blanche pour les capteurs de couleur blanche, l’égalisation du capteur de couleurs SPECTRO-3-UV-SLE (ou SPECTRO-3-FIO-UV-SLE) peut avoir lieu sur n’importe quelle marque de couleur luminescente.


Principe de mesure SPECTRO-3-SLA
avec SPECTRO3-SLA-Scope (logiciel PC Windows®)

L’enregistrement du signal avec le SPECTRO-3-...-SLA est très souple. Le capteur peut par exemple fonctionner dans le mode lumière alternative (mode AC). Le capteur est ici indépendant des lumières étrangères. Un mode de lumière continue (mode DC) peut également être réglé. Le capteur est ici extrêmement rapide. Une fonction OFF désactive la source de lumière intégrée sur le capteur et passe en mode DC, le capteur peut alors détecter ce qu’on appelle des « lampes auto-éclairantes ». La possibilité de réglage en continu de la source lumineuse intégrée, une amplification pouvant être sélectionnée du signal de récepteur et une fonction INTEGRAL permettent un réglage du capteur sur presque n’importe quelle surface ou chaque « lampes auto-éclairantes ».
 
Si l’éclairage intégré du capteur de couleur SPECTRO-3-...-SLA, le capteur détecte le rayonnement reflétée de manière diffuse sur l’objet de mesure. Une LED à lumière blanche et à puissance d’émission réglable est utilisée en tant que source lumineuse sur le capteur de couleur SPECTRO-3-...-SLA. Un récepteur triple intégré pour la part rouge, verte et bleue de la lumière réfléchie par l’objet de mesure ou de la lumière émise par la « lampe auto-éclairante » est utilisée comme récepteur.
 
Le capteur possède 3 sorties analogiques. Les parts rouge, verte, bleue ou les coordonnées de couleur calculées (X, Y, INT ou s, i, M) de 0…+10 V ou 4…20 mA sont sorties au choix.
 
Les paramètres et les valeurs de mesure peuvent être échangés entre le PC et le capteur de couleur SPECTRO-3-...-SLA via le port RS232. L’ensemble des paramètres permettant de détecter les couleurs peuvent être mémorisés dans la mémoire non volatile EEPROM du capteur de couleur SPECTRO-3-...-SLA par l’intermédiaire du port série RS232. Une fois le paramétrage réalisé, le capteur de couleur fonctionne en mode STAND-ALONE, avec les paramètres actuels sans PC.
 
Les capteurs de la série SPECTRO-3-...-SLA peuvent être calibrés (égalisation de la lumière blanche). L’égalisation peut ici avoir lieu sur n’importe quelle surface blanche. On dispose, à titre d’alternative, d’une table ColorCheckerTM. Celle-ci dispose de 24 champs de couleur d’après la norme CIE-NORM. L’égalisation ou la calibration de la lumière blanche peut avoir lieu sur un des champs blancs.
 
Dans le cas des capteurs de couleurs SPECTRO-3-UV-SLA (ou SPECTRO-3-FIO-UV-SLA), on utilise en tant que source lumineuse une UV-LED (375 nm) à puissance d’émission réglable pour la stimulation de la marque luminescente. Ces capteurs UV peuvent être réglés de façon optimale sur n’importe quel colorant luminescent stimulable dans la plage UV longues ondes (365 nm ou 375 nm). Les capteurs de la série SPECTRO-3-…-UV-SLA peuvent également être calibrés. De façon analogue à l’égalisation de la lumière blanche pour les capteurs de couleurs, l’égalisation du capteur de couleurs SPECTRO-3-UV-SLA (ou SPECTRO-3-FIO-UV-SLA) peut avoir lieu sur n’importe quelle marque de couleur luminescente.
 

Paramétrage pratique et rapide
avec SPECTRO3-COMFORT-Scope (logiciel PC Windows®)

On peut paramétrer rapidement les capteurs de couleurs des séries suivantes avec le logiciel SPECTRO3-COMFORT-SCOPE :
 
SPECTRO-3 dans un boîtier M34
SPECTRO-3-CL
SPECTRO-3-JR
SPECTRO-3-SL
SPECTRO-3-SLE
 
L’utilisateur est guidé à travers un menu dans lequel on lui demande d’entrer tous les paramètres pertinents.


NOUVELLES

Notre partenaire de distribution UNITECHNOLOGY expose:


2nd Highly-functional
PAINT & COATINGS EXPO TOKYO

Makuhari Messe, Japan
4 au 6 décembre 2019
plus...

++++++++++++++++++++++++++

Bilan du salon SPS 2019
plus...

++++++++++++++++++++++++++

Nouveau communiqué de presse
:
Tout est dans le bon dosage
plus...

++++++++++++++++++++++++++


Nouvelles vidéos:
 Comptage de couvercles en plastique transparent avec SPECTRO-1-CONLAS et A-LAS-N-F16-...
 Authentification de produit avec LUMI-STAR-MOBILE-BL/OR-POL-IOS
 Marquage de cuir avec LUMI-INLINE-SL-IR/IR
plus...

++++++++++++++++++++++++++


Nouvelles applications:
Application News N°639-641
Détection de cordons de soudure sur des tuyaux en acier fin (N°639)
Détection de défauts de cordons de soudure sur des tuyaux en acier fin (N°640)
Contrôle en ligne d’un cordon de soudure sur des tuyaux en acier fin (N°641)
plus...

++++++++++++++++++++++++++

Remarques importantes sur les mises à jour logicielles
plus...



FIND US ON ....

Facebook Youtube in Instagram Twitter

TOP